Vivez-vous avec un pervers narcissique ?

Je mets un bémol sur l’emploi au masculin parce que lorsqu’on évoque le terme de pervers narcissique on voit souvent un homme se cacher derrière ce comportement et c’est absolument faux. Les femmes aussi peuvent adopter ces comportements.

Je parle de comportement dans la mesure où un pervers narcissique ne nait pas comme tel mais le devient au fil du temps. Les raisons sont multiples mais très souvent tout se joue durant l’enfance ou l’adolescence par une éducation ou une expérience mal vécue. Je mets également une petite parenthèse, depuis quelques temps on entend beaucoup ce terme de pervers narcissique. Il faut utiliser ce terme avec beaucoup de précautions dans la mesure où il est très facile de faire de certains comportements une généralité. C’est une addition de comportement sur du long terme et non sur une courte période accompagnée de faits isolés.

Ces personnes sont habituellement très intelligentes et ne se rendent pas comptent du mal et des dommages occasionnés dans la relation amoureuse et familiale. Ils aiment à leur façon. Mais vous ne saurez vraiment que votre partenaire est pervers narcissique quand vous déciderez de le quitter.

Au début de la relation ils sont d’une gentillesse et d’une attention extrêmes. Vous représentez tout son monde. Vous vous sentez aimé et vous l’êtes, flatté et petit à petit vous rentrez dans cette relation nocive sans le savoir où vous prenez vous et votre partenaire le rôle de persécuteur, de sauveur et de victime. Vous êtes tout ce qu’il possède. Vous êtes à lui (ou à elle). Vous vous auto-suffisez. Petit à petit cette personne va vous couper de votre entourage, critiquera ceux que vous aimez mais de façon très progressive et en douceur. La relation avec le sexe opposé lui est insupportable et vous le fera bien comprendre et si ce n’est pas le cas alors il sera ou malheureux ou rentrera dans une colère mais tout cela avec bienveillance pour lui. Vous vous rangerez alors de son avis et là le poisson (vous) est ferré. Vous êtes sous son emprise.

Cette manipulation se fait tellement progressivement que vous n’êtes conscient de rien. « C’est normal, il m’aime » … Sachez que la jalousie peut être sympa et à faible dose et sur une courte durée. A ce stade on pourrait parler de pathologie.

La relation est en dents de scie. Des hauts et des bas jusqu’au moment où ils sont rarement hauts jusqu’à montrer sa supériorité quasi en permanence (heureusement il y a des moments d’accalmie) mais de la plus belle, de la meilleure, la plus extraordinaire des personnes vous passez à une personne médiocre. Rien de ce que vous faites n’est bien ou pas grand chose. La cuisine, le ménage, l’éducation des enfants si vous en avez. Les moments que vous passerez avec votre progéniture seront également critiqués parce que le pervers narcissique est très jaloux. Il veut savoir où vous êtes, avec qui. Ne restez pas éloigné de la maison trop longtemps ça risquerait de déclencher une colère. Il ne supporte pas que vous sortiez sans lui sauf pour les tâches qu’il déteste comme faire les courses. Les repas occasionnels dans la famille seront des corvées et s’il accepte de venir c’est à contrecœur et il ne manquera pas, sur le retour, de vous faire sentir qu’il n’aime aucun d’entre eux. Vos proches seront rarement à la hauteur. Par contre devant votre famille il montrera un visage qui ne laissera jamais rien paraitre. Poli et courtois votre entourage pourra s’y laisser prendre aussi.

Le pervers narcissique aime savoir qu’il plait et comme il n’a plus rien à se prouver auprès de vous il ira voir ailleurs sans obligatoirement passer à l’acte mais cherchera à séduire. Chaque fois qu’il obtient satisfaction et sans que vous sachiez pour quelle raison vous vous prendrez des réflexions négatives bien entendu (les pervers narcissiques ne sont pas obligatoirement violents physiquement) Il sait qu’il plait!!! Ça le rendra encore plus confiant et supérieur vis à vis de vous mais ne vous y trompez pas vous restez sa chose, vous lui appartenez bel et bien. Il vit dans le paraître. Tout doit être parfait pour lui. Le meilleur au boulot, une femme, des enfants parfaits, une habitation parfaite. Il ne supporte pas ne pas obtenir ce qu’il veut. Il essayera par tous les moyens de l’obtenir et s’il n’y arrive pas il le vivra comme un échec, une profonde frustration et vous risquez également d’en être responsable d’une manière ou d’une autre. Manque de soutien de votre part, vous n’êtes pas d’une grande aide, vous ne le comprenez pas... par exemple. Ce sont des arguments souvent utilisés et bien entendu pendant un temps ou trop longtemps vous y croirez.

Un autre comportement parfois remarqué est quand il conduit. Brusque, rapide et vous avez le malheur de lui faire la réflexion, là encore il vous prouvera que vous n’avez rien à dire et que c’est bien lui qui contrôle et décide. Il accélèrera et sa conduite sera encore plus désagréable pour vous au risque de se mettre et vous mettre en danger et même si des enfants sont à bord.

Tout est dans la manipulation psychologique et pour toutes ces raisons il est compliqué de déterminer avec certitude si vous subissez des violences. L’important est de savoir comment vous le ressentez.

Si un jour vous prenez conscience que ces comportements ne vous conviennent pas. Que vous avez l’impression que vous subissez votre vie et ses comportements. Que vous avez perdu votre libre arbitre et ce n’est pas ce que vous souhaitez alors reprenez votre vie en mains. Si quelque chose vous appartient ce sont bien les choix que vous faites. Depuis tout ce temps vous ne savez plus comment faire ? Je vous assure que vous avez les ressources nécessaires pour redevenir qui vous étiez. Elles sont à l’intérieur de vous même si vous l’avez un peu oublié. Faites vous confiance et parlez-en autour de vous. Sachez que votre entourage pourra être surpris parce que vous n’avez jamais rien dit ou ne vous êtes jamais plaint de votre situation. N’ayez plus peur. Faites vous aider si vous en avez besoin. Et rappelez-vous toujours que la seule personne à lui donner ce pouvoir c’est vous.

Ces personnes sont malheureuses et ne sont pas conscientes du mal qu’ils font autour d’eux. Ils sont également victimes de leurs comportements et ont besoin d’aide la plupart du temps mais ils l’admettent rarement et ne se remettent pas en question parce qu’ils ne sont pas le problème. Vous l’êtes à leurs yeux. Ils ne supportent pas être montré du doigt et si par extraordinaire ils acceptent une thérapie ils se sentiront très vite jugés et maltraités alors que l’objectif d’une telle démarche est de faire en sorte de trouver un équilibre au sein de la famille et enfin adopter des comportements dits « normaux ».

Il existe plusieurs techniques pour vous aider à vous faire sortir de vos peurs parce que bien entendu, étant donné que vous avez vécu sous la coupe de votre conjoint, certaines peurs voire phobies peuvent se déclencher. L’hypnose ainsi que l’EMDR, et bien d’autres encore vous aideront à passer des caps et revenir dans la vie. Des réunions de groupe pour partager votre expérience peuvent également vous aider à comprendre que vous n’êtes pas seuls. Cela aide énormément. La psychothérapie peut également vous aider à comprendre certaines interrogations que vous vous posez.

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le pouvoir des mots

Avant de commencer je tiens à préciser que la vérité n’est pas universelle, chaque personne, chaque discipline, chaque groupe social aura une vérité qui lui sera propre et c’est ici la mienne que je v

L'EMDR: un outil puissant

A tous ceux qui ont le courage d’aller mieux... Qu’est-ce que l’EMDR (Eye Mouvement Desensitization and Reprocessing) Comme l’indique le nom il s’agit d’un retraitement par la désensibilisation par mo